Un peu d’histoire..

“Acus” Aiguilles, “Punctura” Piqûre, 

L’Acupuncture est une des discipline majeure faisant partie des 5 piliers de la Médecine Traditionnelle Chinoise (pharmacopée, acupuncture, Qi gong, diététique chinoise et massage Tuina).  Médecine millénaire introduite en europe vers le XVIIè siècles et reconnue par l’OMS en 1979 pour traiter certaines maladies et plus aujourdh’ui, elle foule à ce jour le sol de nombreux pays occidentaux mais aussi d’amérique du Sud.

Cette médecine est indissociable de la pensée philosophique taoïste, véritable “Art de vivre” qui vise à harmoniser le corps et l’esprit dans son interaction avec son environnement. La Pratique de l’acupuncture consiste à puncturer un ensemble de points ou parfois un point “unique” situé sur ce qu’on appelle des méridiens,  au nombre de 6 de chaque côté du corps donc 12 au totale.L’association  de certains points ayant chacun leurs indications médicales propres, constitue au final un traitement visant à équilibrer l’énergie vitale appelée le “Qi” qui se prononce “Tchi”. Principe fondamental de la Médecine Chinoise!

mon parcours…

2005 trois mois à parcourir routes et fleuves d’Asie du Sud Est pour retrouver, rencontrer, renaître  et Co-naître mes racines, mes origines, c’est alors que je tombe malade à terre (mal de terre) après une semaine d’embarcation sur le Mékong.  On m’emmène d’urgence chez le rebouteux local dans une arrière boutique pensant atterrir chez un médecin. Dès lors je comprends qu’il n’en est rien mais l’assurance sans faille et sa dextérité à me placer deux ventouses sur le tempes, 3 sur le côté latéral  externe du jambier et dans le dos plus 3 piqûres me remirent sur pieds dans les trois quart d’heure qui suivirent mon arrivée dans son local. Incroyable sensation de légèreté dénuée de toutes sensations nauséeuses et vertigineuses, l’équilibre parfait! Suite à cela s’ensuivra un long processus de maturation mais la graine était jetée! Le hasard ne faisant pas les synchronicités, je rencontre un médecin homéopathe au cours de ma grossesse qui pratiquait également l’acupuncture, et bingo le traitement me soulage quasi immédiatement. Que dire si ce n’est l’intérêt grandissant pour cette médecine qui me parle en sourdine et qui fait échos en moi au gré de mes rencontres.  

2008 j’intègre le centre d’étude d’acupuncture traditionnelle IMHOTEP dirigé par Jean Motte dont la qualité et la générosité de sa transmission me permettent d’être l’acupunctrice que je suis aujourd’hui, thérapeute LIBRE!  Refusant l’acupuncture protocolaire symptomatique, antinomique à l’essence même de cette médecine de l’individu “individuum”, qui ne peut être séparé…

Peu de temps après Diplôme délivré par le C.S.N.A.T (Conseil Supérieur National de l’Acupuncture Traditionnelle).  

Ma pratique

La pratique quotidienne du Qi gong actif et méditatif m’assure un ancrage physique et une stabilité émotionnelle absolument nécessaire  à mon activité thérapeutique. Certaines manipulations corporelles nécessitent d’avoir une bonne assise pour trouver l’alignement juste pour mes soins par QI Gong thérapeutique par exemple, ou par acupuncture. j’adapte ma posture à chaque technique acupuncturale. Cranio-Poncture Japonaise patient assis, acupuncture traditionnelle patient couché etc… L’acquisition au fil des années de ces différentes techniques me permettent aujourd’hui de pratiquer cet art médical dans les conditions parfois difficiles que je rencontre à l’hôpital dans le service de cancérologie dans lequel j’officie. (Delafontaine Saint Denis 93).  

Au cabinet….

j’établis un bilan énergétique selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise qui vise à harmoniser et équilibrer le rapport sang/énergie dont le dysfonctionnement aurait pour cause l’émergence de la pathologie selon la MTC . 

  • Questionnaire
  • Prise de pouls “chinois”
  • Auscultation, palpation spécifique pour chaque méridien
  • thérapeutique adéquate (Qi gong thérapeutique, aiguilles, ventouse, massages, moxibustion) , ces étapes sont l’essentiel de la consultation. 

Les motifs de consultations en cabinet sont cités dans cette liste non exhaustive :

*Douleurs chroniques : – du dos, du cou , des articulations…
   – abdominales, gynéco…
              – maux de têtes…
              – neuropathiques, bras, jambes, mains, pieds…

*mais aussi allergène, ou saisonniers pour les rhinites, sinusites…
*anxiogène, insomnies, syndromes dépressifs léger, fatigues, 
concentration et mémoire déficiente, stress, angoisses, 
addictions, certains eczémas…

A l’hôpital…

Bien que le panel des indications médicales soit large, ma pratique à l’hôpital est surtout axée sur l’accompagnement des patients en début, en cours, ou post protocole de chimiothérapie. En effet certains points d’acupuncture ont des effets antalgiques puissants, myorelaxants, et antispasmodiques, ils régulent également la circulation sanguine, et stabilisent la sensibilité.

Les patients me sollicitent surtout pour : 

  • les neuropathies distales (syndrome  main/pieds/froid/chaleur)
  • brûlures en suite  de radiothérapies
  • modification des saveurs (goût brulé, amer, salé, langue cartonnée, etc…)
  • xérostomie (plus de salive ou trop)
  • nausées, vomissement
  • aphtose, stomatite
  • diarrhées, constipation
  • fatigue et angoisses

Deux cabinets s’offrent à vous : 
l’Ile Saint Denis

42 rue René et Isa Lefèvre

93450 Ile Saint Denis

Accès Tram T1 (arrêt Ile Saint Denis)

Hôpital Delafontaine 

Service Cancérologie 

HDJ 6è étage soins de support

2 rue du Dr. Delafontaine Saint Denis

l’admission des patients en cancérologie pour l’acupuncture,  se fait via le médecin rattaché à l’hôpital Delafontaine en charge du protocole de chimiothérapie. 

Consultation uniquement sur RDV du lundi au Samedi

Contact : 0617013158

Email : n.ponitzsch@gmail.com

http://medecinesdouces93.com/nathalie-ponitzsch-medecine-traditionnelle-chinoise/